Recommandations de vins

Coups de coeur
Vins disponibles à la SAQ
Importations privées
Palmarès Vins rosés
Meilleurs Champagnes &
   mousseux
• Vins Bio



    Services

Accord vins et mets
Veille oenologique
Portrait d'un vigneron
Recettes des chefs
Trucs & astuces
Cours sur demande
Dégustation sur demande
Services aux restaurateurs
Organisation d'événements
Formation en entreprise
Services conseil
Bulletin


    Références
Fiche de dégustation
Tableau des millésimes
Guide des restaurants
Recommandations livres
Message aux producteurs
Commanditaires
Trousse Média
Répertoire et liens utiles


    L'univers du vin
Les régions viticoles
Les arômes du vin
Les cépages
La classification des vins
Les étiquettes
Les millésimes
La cave à vin et la préservation

La dégustation du vin
Le service du vin

    Réseau international d'amateurs et de professionnels passionnés des vins!
  Accueil   |   À propos de nous   |   Devenez membre   |   Bulletin   |  Certificat cadeau   |   Contact


 

 

    Le vin et la santé

Avoir une bonne forme physique et un coeur en santé... l'objectif est clair, mais comment y arriver? Le vin est-il vraiment bénéfique pour la santé? Beaucoup de choses ont déjà été écrites sur les vertus du vin. Mais voyons ensemble douze faits médicaux* peu connus.

1- Les non-buveurs d'alcool ont, approximativement, le même taux de mortalité cardiovasculaire que les alcooliques "lourds". Les buveurs modérés présentent un taux réduit de presque la moitié. Il a été montré récemment que ce même taux de protection pourrait s'appliquer aux attaques cérébro-vasculaires et l'existence de cette "courbe de probabilité" a été vérifiée par l'étude de plusieurs populations différentes dans le monde. J'aimerais faire remarquer que de nombreuses méthodologies différentes ont été utilisées pour arriver à cette même conclusion. Trois facteurs semblent responsables: Le premier est l'empêchement ou la réduction de l'oxydation du "mauvais" cholestérol, LDL (lipoprotéine de densité basse), qui réduit ou empêche la cicatrisation de l'artère. Le second empêche les plaquettes de devenir collantes et ainsi former des caillots. Le troisième est la production d'oxyde nitrique, qui provoque la dilatation des vaisseaux sanguins restreints et permet au sang plus enrichi en oxygène à atteindre le muscle du coeur ou les tissus du cerveau.

2- Le Vin est une aide significative dans le traitement à la fois de l'anorexie et de l'obésité! - Le vin doit être sec (aucun sucre). N'est pas ce stupéfiant? Comment cela peut être? Dans une étude sur l'obésité, environ 13 cl de vin sont donnés au cours du repas principal ou à l'heure du coucher. La perte de poids moyenne était deux fois plus importante que dans le groupe de contrôle. L'interprétation de ce paradoxe semble s'expliquer par la réduction de l'anxiété. L'anorexie est une condition caractérisée par une perte de poids excessive.

3- Les effets de la vieillesse peuvent être inversés par un verre de vin. En Californie, la majorité d'hôpitaux ont du vin sur leur menu. Il peut réellement réduire la dépendance aux médicaments "lourds" comme Thorazine. Il est stupéfiant de réaliser ce qu'un verre de vin peut faire. Le visage des vieilles personnes s'illumine. Elles ont envie de parler. Leur appétit s'améliore. Elles retrouvent une dignité et de nombreux souvenirs heureux. En somme, la vie vaut d'être vécue.

4- Au sujet de la mention sur l'étiquette "Contient des Sulfites": Saviez-vous que votre corps produit des sulfites chaque jour? En fait, en 24 heures, votre corps produit assez de sulfites pour que 100 bouteilles de vin soient ainsi étiquetées! La production de sulfite est un sous-produit normal de la plupart des formes de vie. Ce n'est pas étonnant de découvrir que même les levures produisent du sulfite! Théoriquement tout vigneron qui produit du vin, même complètement organique (c.a.d. sans aucun sulfite ajouté), devrait étiqueter son vin "contient des sulfites". Il est cependant rassurant de savoir que la plupart des vins contiennent très peu de sulfite et qu'il n'y pas de problème pour 99.9% de gens.

5- Les vraies allergies au vin sont EXTRÊMEMENT RARES. Un médecin qui a pratiqué pendant 25 années, et cherché activement les allergies au vin, racontait qu'il n'avait jamais vu un cas confirmé! Trois exemples d'allergie au vin (tous au blanc d'oeuf, un agent utilisé pour le collage du vin) ont été découverts dans une recherche assistée par ordinateur. C'est donc presque inexistant!

6- Les personnes qui boivent modérément sont, en moyenne, de plus haut niveau de formation que les non-buveurs ou les buveurs "lourds". En général, les gens qui boivent, avec modération, ont un plus haut niveau d'éducation que les autres.

7- Le nombre d'accidents automobiles n'est pas plus élevé dans les régions de dégustation de vin. Les bons exemples de ceci sont les autoroutes américaines 29 et 12 et une partie de l'autoroute 101 en Californie. Il y a des bars à vin tous les 200 mètres. En comparaison avec les statistiques d'autres routes de densité égale, le taux d'accidents n'est pas supérieur.

8- Les maladies du foie diminuent lors de l'augmentation de la consommation de vin et lorsque la consommation de spiritueux diminue. Tout le monde sait que la cirrhose du foie est une condition très grave. L'alcoolisme chronique est sa première cause. Durant les dernières années, cette cirrhose a diminué de 12%. Ce chiffre semble être dû à la réduction de la consommation de spiritueux. On doit conclure que le changement des habitudes; boire du vin à la place de spiritueux, sauve des vies. Même chose pour la réduction de morts d'origine cardiaque.

9- Les effets néfastes sur le foetus associés à la consommation d'alcool ne se produisent qu'en cas d'alcoolisme chronique. L'usage de drogue "dure", le tabagisme lourd et la sous-nutrition produisent des anomalies du foetus similaires et dont la cause et l'effet sont souvent difficiles à déterminer. Il reste la question, "la consommation modérée du vin, a-t-elle un effet quelconque?" Il y probablement plus d'effets bénéfiques que néfastes, d'un point de vu médical! Par exemple, il semble que l'on trouve moins de problèmes de poumon chez le foetus de mères qui consomment modérément du vin. Des études complémentaires sont nécessaires.

10- Le vin rouge contient des éléments anti-cancérigènes. Les éléments que l'on croit responsables de ceci sont les "antioxydants". Au moins 25 composés antioxydants ont été découverts dans le vin, surtout le vin rouge. Le plus célèbre de ceux-ci est le resvératrol. C'est un antioxydant plus fort que la vitamine E (et on sait que cette vitamine est l'un des antioxydants les plus forts ). Mais deux autres molécules dans le vin, l'épicatéchine et la quercétine, sont deux fois plus fortes que le resvératrol! Ceci est un exemple de son effet protecteur. L'Agence Gouvernementale pour le Contrôle des Maladies a trouvé que le cancer de l'endomètre (le revêtement de l'utérus) est diminué de 83% chez les femmes qui consomment 12 verres ou plus par semaine.

11- Les os sont plus denses chez les hommes et les femmes ayant une consommation modérée du vin. Suite à la ménopause, l'ostéoporose devient un problème très grave chez les femmes. Les fractures de la hanche sont notoires. Les os denses sont plus résistants à la fracture.

12- La fréquence des rhumes est réduite. Ou au moins, les symptômes sont réduits, par la consommation modérée du vin. Il y a une fascinante possibilité que certains éléments dans le vin renforcent notre immunité. Personne ne sera étonné s'il cela s'avérait être à nouveau ces antioxydants.

On avait cru totalement périmée la phrase célèbre du grand savant français Louis Pasteur (1822-1895) : “pris en quantité modérée, le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons”. Certes, avec l’apparition industrielle des jus de fruit d’excellente qualité, le vin ne peut plus prétendre au titre exclusif de boisson “la plus...”etc. Sur ce point limité l’affirmation de Pasteur n’est plus d’actualité. Mais le sens général de la phrase reprend tout son poids avec les recherches scientifiques les plus récentes.

A votre santé !

* Source Docteur David Bruce
 

  
     L'univers du vin

Vous pouvez également consulter les rubriques suivantes de l'univers du vin:

 

 

Copyright © 2005 - 2009 alain.lebel.net / All rights reserved