Menu
Coups de coeur
Mot du sommelier
Activités de dégustation
L'univers du vin
Accord vins et mets
Recommandations de vins
Portrait d'un vigneron
Recettes des chefs
Trucs & astuces
Devenez membre


    Services
Veille oenologique
Cours sur demande
Dégustation sur demande
Services aux restaurateurs
Organisation d'événements
Formation en entreprise
Services conseil
Voyages viti-vinicoles
Bulletin


    Références
Fiche de dégustation
Tableau des millésimes
Guide des restaurants
Message aux producteurs
Membres corporatifs
Commanditaires
Trousse Média
Répertoires et liens utiles

    L'univers du vin
Les régions viticoles
Les arômes du vin
Les cépages
La classification des vins
Les étiquettes
Les millésimes
La cave à vin et la préservation

La dégustation du vin
Le service du vin

    Réseau international d'amateurs et de professionnels passionnés des vins!
  Accueil   |   À propos de nous   |   Devenez membre   |   Bulletin   |  Certificat cadeau   |   Contact

L’Union des Côtes de Bordeaux se dote d’une nouvelle AOC

    par Alain Lebel 

Le 17 Avril dernier, l’Union des Côtes de Bordeaux était de passage au Québec pour l’intronisation d’un jeune chef à Québec. Il s’agissait de Raphaël Vézina du restaurant Laurie Raphaël de Québec, le fils de Daniel Vézina. L’instigateur de cette soirée et du concept de l’événement était M Jean-Pierre Xiradakis du restaurant la Tupiña de Bordeaux, un établissement nommé « deuxième meilleur bistrot du monde » par le New York Herald Tribune.

L'Union des Côtes de Bordeaux avait choisi cette année d'introniser un jeune chef à Québec à l’occasion du 400e de la ville, mais il est bien possible de les revoir l’année prochaine avec l’intronisation d’un jeune chef à Montréal, car l’intronisation de toques prometteuses à travers le monde est une façon originale et efficace, pour l'Union des Côtes de Bordeaux, de se faire connaître.

Ils ont profité de leur passage au Québec pour faire une brève halte à Montréal afin de rencontrer les journalistes du réseau Les Fidèles de Bacchus pour leur faire part des derniers développement dans la mise en place d’une nouvelle AOC « Côtes de Bordeaux » qui a pour objectif de regrouper les appellations des cotes de bordeaux sous une même appellation.

C’est autour d’une table, dans le très beau décor du restaurant « Chez la Mère Michel », au centre ville de Montréal que c’est déroulé cette rencontre fort agréable. On a eu la chance d’y déguster quelques vins des Côtes de Bordeaux comme par exemple la cuvée l’Atypique, du Château Poupille. Un vin remarquable dont je vous reparlerai bientôt. Le propriétaire du Château, M. Philippe Carille, était des nôtres, accompagné du président de l’Union des Côtes de Bordeaux, M. Christophe Terrigeol, vignerons et propriétaires du Château des Matards, et de M. Chrisophe Chateau, directeur de l’Union des Côtes de Bordeaux, ainsi que de M. Monsieur Jean-Pierre Xiradakis du restaurant la Tupiña de Bordeaux. Tant qu’à moi j’avais le plaisir d’être accompagné d’un de nos précieux collaborateurs et doyen des journalistes spécialisés en vin au Québec, M. Jean-Claude Denogens.

La création, en 2008, de l’AOC Côtes de Bordeaux a pour but de créer une synergie de communication ainsi qu’une meilleure lisibilité sur le marché de l’exportation pour les vins des Côtes de Bordeaux. En effet, il sera beaucoup plus facile de commercialiser une grande AOC forte, avec plus de budget et de moyens, que plusieurs petites appellations, surtout sur le marché international. Jusqu’à maintenant, 4 côtes ont acceptées de joindre cette nouvelle appellation, « Côtes de Bordeaux ». Il s’agit des Première côtes de Blaye, Côtes de Castillon, Premières côtes de Bordeaux, et Côtes de Francs. La nouvelle AOC doit être votée au comité national de l’INAO à la fin du mois de mai et le premier millésime qui affichera cette réforme sera 2008.

Afin d’assurer que les terroirs spécifiques des différentes Côtes ne perdent par leur authenticité ou leur personnalité malgré ce regroupement, l’AOC Côtes de Bordeaux pourra être précédée d’une communale pour des produits plus haut-de-gamme ou de terroirs spécifiques; Par exemple, Blaye, pour Premières Côtes de Blaye, Cadillac, pour Premières Côtes de Francs, Castillon, pour Côtes de Castillon, et enfin Francs, pour Bordeaux Côtes de Francs.

Disons que finalement, ce qui est commun aux vins des Côtes de Bordeaux, c’est surtout de représenter un excellent rapport qualité-prix-plaisir qui mérite d’être découvert par les amateurs partout à travers le monde. À cet effet, nous vous préparons, pour les prochaines semaines, un dossier complet sur les Côtes de Bordeaux et les spécificités de chacun de ses terroirs, mais également sur les vignerons de cette superbe région et sur leurs vins.

Compte tenu de l’enthousiasme, du dynamisme et de l’énergie qui habitaient nos visiteurs des Côtes de Bordeaux, parions que cette nouvelle appellation sera un succès retentissant qui bénéficiera aux vignerons des Côtes de Bordeaux, autant qu’aux amateurs de bons vins.




Crédits photos Daniel et Raphaël Vézina: Orange Tango.
                      

-----------------------------------------

 
     Les chroniques précédentes  

Pour prendre connaissance des chroniques précédentes cliquez ici.

 

     L'univers du vin

Vous pouvez également consulter les rubriques suivantes de l'univers du vin:

 

 

Copyright © 2004 - 2008 alain.lebel.net / Tous droits réservés